Projet de recherche doctoral numero :2892

Description

Date depot: 1 janvier 1900
Titre: Conception avancée des futurs réseaux coopératifs
Directeur de thèse: Djamal ZEGHLACHE (UMMISCO)
Domaine scientifique: Sciences et technologies de l'information et de la communication
Thématique CNRS : Non defini

Resumé: Les réseaux coopératifs sont des réseaux où plusieurs entités du réseau coopèrent afin de véhiculer un signal de l’émetteur au récepteur. Dans ces systèmes, des techniques à antennes multiples distribuées (MIMO distribué) peuvent être utilisées en faisant coopérer plusieurs terminaux récepteurs qui reçoivent le même signal d’un émetteur. Le principe est de renforcer le signal utile en laissant un certain nombre de nœuds jouer le rôle de relais pour un récepteur donné par exemple (dans la version la plus triviale) en réémettant le signal reçu, amplifié. Ce type de coopération entre les nœuds du réseau trouve son application dans certains réseaux sans fil tels que les réseaux ad hoc, mesh etc. Plusieurs problèmes peuvent être identifiés dans ce genre de système : e.g. codage spatio-temporel, stratégie de relayage, etc. L’utilisation de plusieurs types de services dans ces réseaux présente un défi vu les contraintes de qualité de service QoS à respecter. Ainsi, l’allocation des ressources radio dans ces réseaux doit être conçue à l’issu d’une étude inter-couches visant à optimiser conjointement plusieurs couches du système (physique, MAC et réseau). Le but de la thèse est de trouver une solution inter-couches permettant d’optimiser les performances d’un tel système avec des relais variables et asynchrones. Plus précisément, on s’intéressera au traitement de l’interférence par des techniques de codage (émission) avancée, aux mécanismes de sélection des relais, pour éviter qu’un trop grand nombre de signaux superposés vienne inonder la situation initiale. Ensuite, on étudiera l’impact de ces mécanismes sur l’allocation des ressources radio et la répartition des fréquences et des time-slots afin de trouver le bon équilibre entre la capacité totale du système et les contraintes de QoS par utilisateur.



Doctorant.e: Hanif Ahmed Farhan