Projet de recherche doctoral numero :6435

Description

Date depot: 8 octobre 2019
Titre: Intégration de l’Internet des objets dans des réseaux véhiculaires virtualisés et sécurisés
Directeur de thèse: Guy PUJOLLE (LIP6)
Directrice de thèse: Thi-Mai-Trang NGUYEN (LIP6)
Domaine scientifique: Sciences et technologies de l'information et de la communication
Thématique CNRS : Systèmes et réseaux

Resumé: Les réseaux véhiculaires sont en pleine effervescence puisqu’ils commencent à être testés et utilisés commercialement. Deux types de réseaux véhiculaires coexistent : celui pour gérer le contrôle des véhicules et celui permettant aux véhicules de se connecter entre eux pour que les utilisateurs puissent partager des informations et des données. La première catégorie est déjà largement étudiée et tous les grands constructeurs de véhicules y travaillent depuis plusieurs années. Dans cette thèse, nous nous intéressons à la deuxième catégorie qui permettra aux véhicules de se connecter entre eux pour échanger de l’information et des données mais également se connecter à des antennes fixes le long des routes pour que les véhicules puissent être connectés à l’Internet dès que nécessaire. Dans ce réseau mesh utilisateur, un point important est la connexion des objets disponibles dans les véhicules qui approvisionnera en données le véhicule lui-même et les autres véhicules connectés. L’élément de base est le noeud intégré dans le véhicule qui permet de connecter tous les objets disponibles dans le véhicule, qui fournit le réseau inter véhicule et qui peut posséder un accès 5G permettant de se connecter à l’Internet. L’architecture de ces noeuds utilise la virtualisation pour permettre la mise en place de nombreuses fonctions de réseaux virtualisées (VNF : Virtual Network Function). Ces machines virtuelles peuvent aussi bien avoir une fonction de protocole de connexion d’objets que de routeur mesh, de firewall ou de toute autre fonction nécessaire à un moment donné dans la vie du noeud. Ces noeuds sont en fait de petits datacenters d’une nouvelle génération qui forment ensemble un Cloud distribué sur les véhicules. Ces serveurs peuvent être appelés Fog, voire Mist, Skin ou femto-datacenter. L’objectif de cette thèse est de réaliser un réseau de véhicules à partir de noeuds puissants, intégrés dans les véhicules, qui forment un Cloud mobile. Les noeuds par eux-mêmes peuvent être vus comme des serveurs Fog, Mist, Skin ou Femto-datacenter. Ces serveurs sont virtualisés et possèdent de nombreuses machines virtuelles capables de connecter les objets présents dans les véhicules, de prendre en charge les routeurs mesh, de mettre en place des firewalls, du stockage, de la puissance de calcul, un accès 5G, etc.



Doctorant.e: Elkhadar Aichetou Baye