Projet de recherche doctoral numero :6436

Description

Date depot: 8 octobre 2019
Titre: Réalisation de communications D2D sur des réseaux mesh
Directeur de thèse: Guy PUJOLLE (LIP6)
Directrice de thèse: Thi-Mai-Trang NGUYEN (LIP6)
Domaine scientifique: Sciences et technologies de l'information et de la communication
Thématique CNRS : Systèmes et réseaux

Resumé: La 5G permettra de réaliser des communications D2D, c’est-à-dire des communications directes d’un équipement vers un autre équipement, les deux connectés sur la même antenne. L’avantage de ces communications D2D est de consommer beaucoup moins de ressources de l’antenne aussi bien en ressources de traitement des données que du point de vue énergétique. Seule la signalisation utilise l’antenne. Une fois la communication établie, les données transitent directement d’un terminal à l’autre. Cette solution permet d’obtenir un débit beaucoup plus important sur une cellule gérée par un E-NodeB. L’objectif de cette thèse est de passer du D2D sur une cellule à un D2D2D… pouvant s’effectuer sur des équipements qui ne sont pas dans la même cellule et qui peuvent être à plusieurs sauts l’un de l’autre, tout en restant compatible avec les standards de la 5G. La solution employée utilisera un réseau ad-hoc associé à de la signalisation 5G lorsqu’une connexion à un E-NodeB est effective mais pourra également utiliser d’autres solutions dans le cas d’une extension de couverture. Ce dernier cas est le plus important à développer et la solution proposée devra donc permettre d’étendre la taille de la cellule gérée par un E-NodeB. Les machines terminales pouvant bien sûr être à l’extérieur de la cellule. Un des points sensibles est la consommation énergétique dans les stations intermédiaires qui doivent être minimisée pour que la solution soit acceptable par les utilisateurs. Un deuxième point sensible est celui des objets qui n’ont pas la puissance et l’autonomie nécessaire pour permettre le passage de communications autres que celles correspondant à l’usage des objets.



Doctorant.e: Khabaz Sehla