Projet de recherche doctoral numero :6443

Description

Date depot: 10 octobre 2019
Titre: Communications radio et lumière visible à faible latence pour la conduite autonome
Directeur de thèse: Paul MUHLETHALER (Inria-Paris (ED-130))
Domaine scientifique: Sciences et technologies de l'information et de la communication
Thématique CNRS : Non defini

Resumé: Cette thèse est motivée par le manque de fiabilité et de 'scalabilité' de la norme IEEE 802.11p. L’idée est donc d’aller vers de nouvelles techniques notamment au sein des futures normes 5G et d’associer la communication lumière visible (VLC). La première partie de la thèse concerne la mise au point de techniques d’accès à faible latence dans les réseaux véhiculaires dans le cadre des futures normes 5G. Le but de cette thèse est de proposer un mécanisme qui permet d’offrir à quelques nœuds (soumis à un trafic de faible intensité) de profiter à la demande d’un accès fiable à faible latence. Le système TDMA où chaque nœud se voit attribuer un slot de façon récurrente est un modèle très largement répandu. Ce que nous proposons, c’est d’améliorer cette technique en permettant un accès avec préemption pour certains nœuds ayant un trafic prioritaire d’intensité moyenne de faible importance. Le résultat que l’on souhaite avoir est un accès à faible latence pour les stations en demande prioritaire avec la possibilité de sauver éventuellement le trafic des stations préemptées en cas de nécessité. L’idée de la solution est de mélanger les techniques TDMA classiques qui nous semblent incontournables et des mécanismes avancés de protocoles à compétition utilisant des signalements actifs. Cette solution sera spécifiée, évaluée et comparée à d’autres solutions. Nous tâcherons également, si c’est possible, de faire un petit démonstrateur de cette solution en utilisant du matériel existant. L’insertion de cette technique dans le futur standard 5G sera aussi étudiée. La seconde partie de la thèse concernera la communication par lumière visible pour coordonner des manœuvres dans les réseaux véhiculaires. Les avantages des communications sans fils pour le contrôle de peloton, sont entre autres l'amélioration de la stabilité de la chaîne (ce qui améliore par conséquent la sécurité et permet un plus petit écart entre véhicules), le regroupement de véhicules ainsi que les manœuvres de séparation. L’idée est de développer un algorithme qui sélectionne la communication radio, proposée dans la première partie, et la communication par lumière visible pour la autonome en se basant sur l’état du canal radio et d’alignement du peloton.



Doctorant.e: Boukhalfa Mohamed Fouzi